Coude à coude

Un livret d’art regroupant trois livres d’artistes : « Ils approchèrent de l’horizon », « Décollage Immédiat » et « Dérive à fleur d’eau » et en constituant l’édition courante.

Dix huit textes de Denis Tellier dans ce livret édité en cent exemplaires, et en regard, des reproductions des œuvres des plasticiennes Camille Couturier, Catherine Jauffret et Danielle Péan Le Roux

Coude à coude

Un retour de lecture de Miriam Tellier :

« Merci à l œil de la méduse d’avoir offert ainsi à nos humains regards ces correspondances ténues entre textes et images.
C’est l’histoire d’un petit livret chic et classe qui tient aussi du bréviaire démocratique. »

 

Et celui de Chantal Flament :

«  Saluer d’abord cette initiative d’un « tiré à part » d’une édition originale superbe mais que tout le monde ne peut acquérir. Là, c’est presque un cadeau.

Livre à 4 mains, 3 illustratrices et un auteur….

…Tout cela fonctionne si bien que l’on peut se demander si le texte est à l’initiative de l’image ou l’inverse. Pas de réponse et c’est bien, chapeau les artistes… Y’a qu’à se laisser aller, plonger indistinctement dans ce tout. Pas de fausse note….

Denis Tellier.
Une écriture qui décidément me touche. On va là dans les tréfonds. De la mémoire, de l’enfance qui surgit dans la narration, dans les mots choisis comme dans les évocations. Des mots forts, des visions fortes au travers de ces textes qui fourmillent de détails, de précisions qui donnent à voir, en écho à l’iconographie de l’ouvrage.

Des textes pleins de tendresse, d’humanité, d’humour planqué mais quand-même…

Transcender l’âpreté de la vie, dans une sorte de contrepoint qui fait la musicalité de l’écriture de Denis.

Calques et fusains délicats de Danielle Péan Le Roux, encres contrastées et très présentes de Camille Couturier, collages fondus et malicieux de Catherine Jauffret.

Chapeau les artistes !
Ne pas manquer d’acquérir ce livre, aux éditions L’Œil de la méduse »

 

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :